Le rôle du pédopsychiatre est bien différente du psychologue, le psychiatre de l’enfant et de l’adolescent est une spécialité médicale reconnue jusqu’à présent par l’obtention d’un DESC (Diplôme d’étude spécialisée complémentaire) au terme des études de médecine puis d’un DES de psychiatrie ou de pédiatrie.

Son champ d’action concerne l’ensemble des troubles mentaux de l’enfant et de l’adolescent quelle qu’en soit l’origine. Lorsqu’ils surviennent précocement, une caractéristique fondamentale de ces troubles mentaux est d’entraver le développement de l’enfant dans toutes ses composantes. Si le médecin s’attache à repérer, identifier et isoler les éventuels facteurs neurologiques à l’origine possible des troubles, le pédopsychiatre, quant à lui, prend constamment en compte la dimension développementale et l’ensemble des conditions pouvant entraver ce développement, aux événements et facteurs dits « environnementaux » (pollutions atmosphériques, perturbateurs divers, facteurs toxiques tel que l’alcoolisme fœtal, traumatismes, facteurs migratoires, grande précarité ou pauvreté, etc.) source possible et parfois certaine de déviance développementale.

Dans cette optique les enfants identifiés comme « à haut risque » au vu des connaissances scientifiques actuelles font l’objet d’une attention particulière des pédopsychiatres d’autant que l’impact de ces facteurs de risque environnementaux concerne le développement très précoce, celui des fœtus, des bébés et des très jeunes enfants.